Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Fil de Lin
  • : Je posterai ici les quelques textes que j'écris , des extraits ou citations qui m'auront touchés , des liens, des photos peut-être , des articles sur des artistes, connus ou méconnus , dont le travail "me parle" ...
  • Contact

...

P1010169

Recherche

en passant

tout commentaire , positif ou négatif, est évidemment le bienvenu
Les textes diffusés ici ne sont pas entièrement libres . Vous pouvez copier , diffuser ( sur le net ou sur papier )  à condition d'en mentionner l'auteur, d'indiquer le lien vers ce site et de ne pas en modifier le contenu .
Merci .

Archives

Compteurs

   funambule(s) sur le fil actuellement

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 20:57

La plume à présent suspendue
Ne chute pas
Tendez l'oreille
Cette plume au-dessus du vide
Attend face au néant
Murmure dans le vent
Souffle douceur et tendresse
En ondes jusqu'à son aile
En tendre attelle
D'amour boiteux

Entendra-t-elle ?

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 22:15

Allez viens
Viens sur le chemin
Marcher gambader courir
S'amuser rire et sourire
Nous irons cueillir des mûres
Et nous barbouiller la bouche
Au jus des fruits détendus

Si tu viens
On jouera à la cuisine
On s'rêvera une cantine
Je pourrai te préparer
Des confitures aux fruits vrais
Dans des pots gais colorés

Toi, farine au bout du nez
Une tarte aux fruits qu'on vit
Mûrs et gorgés de soleil
Dans des plats tout ronds de Lune

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 22:27

Dans les syllabes de silence
Et dans les replis du sol
Aux nervures des eaux gravées
Aux calligraphies des branches
S'articulent des sons des sens
Qui s'engagent en langage fort

Des paysages du dedans
Se déclinent en présages
S'augurent
 en reflets dehors
Grappes de signes incompris
Des alphabets se dessinent
M'idéogramment la poitrine
D'une langue méconnue


Partager cet article
Repost0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 22:14

Un cerf volant
Ca plane haut
Ca se laisse porter
Au gré des vents
Des mouvements
Et du fil qui le retient
Aérien au gré des mains
Ballet léger
Enroulé déroulé
Puis noué dénoué
Toile, voile soulevée
Retrouve le gré
Se glisse sans secret
File en sifflant
Danse souriant
Voltige
Stabilité

Ecrit en complicité avec Marie Pétronille, toujours visible par ici  .

Et pour compléter l'image , allez donc par là ...

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 19:09

Photo073 Sable dur
Sable mou
Fissure
La ligne brisée déchire
Une plage en deux pages
Décalage


Sable pur
Sable doux
Les remous d'une vague
Recouvrent l'ensemble
Emmêlent le tout

Effacent et brassent

Sable sûr
Sable fou
Au retrait
L'eau dévoile
Le chaos fertile
La folie stable
D'un sable mûr
Où poser mes pas

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:56

Photo078Sillon , frontière
Limite et lisière
Ligne et déchirure

Ligne d'écriture


Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 23:00

J'ai joué

Appris les règles

Exploré espiègle

Les méandres d'aimer

Eperdu

 

L'air perdu

J'ai perdu l'air

La chanson

Un silence

Egaré

 

J'ai gardé

Le regard

Et changé

Rangé , ordonné

Devenu étranger

 

J'ai gagné

Manié

Eprouvé

Et trouvé des forces

Inavouées

Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 23:08
Limon liminaire
Saveurs
Au fil des ans accumulées
Se déposent en limon
Au palais des sens

Saveurs
Brodées au tissu de l'intime
Evoquent, équivoques,
Et provoquent

I. Salé
Comme un enfant dans la mer
Sauter , jouer
shooter dedans les vagues
Pour les retourner
Se faire avaler
Avaler
Recracher
Goûter, dégoûté,
Et rire
Pour le jeu

II. Sucré
La douceur se devine
Mais à peine
Seul le vide est présent
La saveur s'est érodée
La corrosion gagne le palais
Brûlé par excès

III. Amer
Un fruit gorgé d'eau
Chaleur au dehors
Fraicheur en dedans
Rond, plein, juteux
Les dents dans la chair
Quelques embruns d'agrume au visage
Sourire

IV. Poivré
Instant d'attente
Arrivée différée
Saveur chaude
Qui me révolte aussitôt
Me quitte
Mais laisse sa trace
Son empreinte est Douleur
Brûlure
Aiguillon acéré
Et la surprise d'aimer

Saveurs qui savent
Imbriquées à la trame des souvenirs
J'ai soulevé la boue fertile déposée
Saveurs sans peur
intriquées
A la toile des plaisirs
Intriguent
Prennent et surprennent
Comprennent
Un peu



Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 18:14
J'appelle et j'épèle ton corps
Lentement
L'être par lettres
Vêtement par vêtement
Un à un , les remparts de tissus s'ôtent
Comme sautent d'autres remparts en dedans
Les digues se rompent
Les chairs s'irriguent
S'érigent et se gonflent
D'inutiles dentelles
Si futiles disparaissent
La peau seule importe
La peau et ceux qui la portent

En fils tressés
Les regards s'enroulent
Se trament en maille souple et solide
Dans le silence d'une musique
Lente, lourde
Tout se tait
Tout se sait
Tout se fait
L'un autour de l'autre
L'un atour de l'autre
Ecrins sans crainte
Fusions effusions
Corps célestes qui gravitent
Système solaire suspendu
Par un fil jamais rompu

Tout le corps en zone érogène
Noués dénoués
Sous la profondeur des notes
Soyons soyeux serpents
Reptiles mais sang chaud
Glissent en carresses
Soif d'ivresse
S'appliquent
S'impliquent
S'imbriquent

Incandescence
Indécence
Je t'habite et tu m'abrites
De chair et de sons abreuvés
Il n'est plus de monde hors de nous
Il n'est plus de monde que nous
Contenants
Si pleins, si gorgés des eaux partagées
Les yeux ne se quittent
Que pour plonger plus profond encore
Jamais bien longtemps
Puisqu'aussitôt
Tu m'appelles , tu  m'épèles
Et la musique en corps ...
Partager cet article
Repost0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:09
Collision d'atomes en miroir
Matière, antimatière
Le même et l'inverse à la fois
Dans la chambre à bulles imaginée
Les éléments se percutent et rythment
Mélodie sans musique
Ludique , impudique
Les fards et les filtres sont tombés
Effarés de ne pas s'en sentir si troublés

Manière, antimanière
D'êtres
Reflets réfléchis réflechissent
De chaque côté d'une vitre
De chaque côté d'une vie
Le regard plonge
Dedans ce miroir
Franchit la surface
Sonde l'abîme
Traverse et s'inverse
Converse et convertit
Découvre un même
Joue au Je
Bâtit maison de l'ego
Couverte de tu-il
Attire d'elle

Dans le tourbillon je ferme les yeux
Et laisse un sourire se dessiner
Dans l'oeil du typhon
Je sens ma silhouette
Qui s'esquisse
Et fond
Sous ces échos bercée
Bientôt la connaître
La reconnaître
Renaître
Être


Partager cet article
Repost0

Pages

...

Pour l'heure, il n'y a pas encore de Newsletter active parce que je viens seulement de mettre ce module en place .
Si vous vous inscrivez , vous n'aurez "que" les mises à jour .
Cependant , dès qu'il y aura  plusieurs inscrits  (  allez , on va dire 4 ou 5 , soyons réaliste) , je commencerai à en envoyer à un rythme hebdomadaire je pense .