Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Fil de Lin
  • : Je posterai ici les quelques textes que j'écris , des extraits ou citations qui m'auront touchés , des liens, des photos peut-être , des articles sur des artistes, connus ou méconnus , dont le travail "me parle" ...
  • Contact

...

P1010169

Recherche

en passant

tout commentaire , positif ou négatif, est évidemment le bienvenu
Les textes diffusés ici ne sont pas entièrement libres . Vous pouvez copier , diffuser ( sur le net ou sur papier )  à condition d'en mentionner l'auteur, d'indiquer le lien vers ce site et de ne pas en modifier le contenu .
Merci .

Archives

Compteurs

   funambule(s) sur le fil actuellement

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 23:51
Quand le corps abruti n'alourdit pas l'esprit
Il ancre le vagabond

La chaîne le libère et l'assure
Lui offre le voyage

A toute vitesse et grande amplitude
L'envergure démesurée par l'attache

Equilibre incongru
Un pied dans les sphères
Le second dans la chair
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 18:32
C'est un danseur emprisonné
Esprit Libre
Rêve
Imagine
Voyage de coeur et d'âme
Il aime et caresse
Danse et frissonne
Arpente le monde, les êtres et les autres
Disperse sa langue féconde
Et ses mots
Dans les toiles et les filets
Papillonnent en toute beauté
En toute clarté
Plaisent
Séduisent

Mais le danseur emprisonné
Dans sa cage de marbre et de boue
Se fige aux êtres, aux autres
N'offre aux regards
Que la cage
Mur sombre
N'offre à la plume
Qu'une page
Noire d'ombre

L'esprit libre encore
Rêve
Imagine
Mais le voyage est lesté
Il aime
Mais ne caresse
La danse est figée
La langue engourdie
Les mots s'engluent
Et ne franchissent plus
Le mur de marbre

Dedans
Le danseur s'assoit
Trépigne impatient
Mais
Attend
Attend que la cage se lève

Etquand la cage se lève
Les êtres et les autres
Sont ailleurs
La langue est déliée
Les mots de retour
L'envol à nouveau
Attendant de briser
Fracasser
Exploser
Le mur de marbre
A coups de coeur et de poings
Et renfort de larmes

Pouvoir
Sourire aux sourires
S'ouvrir aux sourires
S'offrir aux sourires
Etre connu
Reconnu
L'âme nue





Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 21:42
Au début
Presque rien
Quelques notes
Qui s'installent

Juste un pied
Bat mesure
Yeux fermés
Regard dur

S'adoucit
Corps bercé
S'assouplit
Coeur percé

Tous les sons
Infiltrés
Font vibrer
Corps entier

Une jambe
Suit le pied
La cadence
Est lancée

Vient la main
Battre aussi
Harmonie
A l'instinct

Il se lève
Veut danser
Tout son corps
Agiter

L'atmosphère
Tout entière
Est musique
Est magique

Il est comme
Un pantin
Porté par
Les portées

En dedans
Tout remue
L'air, le corps
Fier et fort

En dedans
C'est la danse
Une transe
fièvre intense

Mais dehors
Rien ne sort
Ne s'exprime
Ne s'anime

De la pierre
Froide et nue
Immobile
Et sans vie

Nul ne voit
Le danseur
Immobile
Si mobile


Juste un pied
Bat cadence
Mais la danse
Est figée







Partager cet article
Repost0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 20:59
Sur chaque plateau, un dédale à explorer
Chercher son assise, éprouver sa gravité
Et trouver l'équilibre médian du fléau

La balance Oscille
                                                       Vibre
                                              Tremble

Les pas sur les plateaux cherchent la résonnance
L'exact d'un équilibre en mouvement
Pas de deux
Pas de danse
Être à la fois le cyclone et son oeil
La fièvre
Et la sérénité

                                                    Au centre
                       Aux extrémités
S'explorer


Partager cet article
Repost0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 14:29
Fermer
Gratter l'allumette
Et fermer la porte
Laisser derrière soi
La pièce traversée

Ne pas l'oublier
Garder l'image
Mais fermer
Et brûler le tout
Puisque jamais
Jamais
N'y reviendrons
Ne rejouerons la pièce

Les comédiens ont changé
La scène
Le décor
L'accessoire est gardé
L'accessoire est enlevé
Evolution
Révolution

Du seuil avons conscience
Le passage l'exige
Un regard en arrière
Un regard aux pieds
Un regard de côté si la main n'est pas vide
Et devant ...

Devant
L'autre pièce
La pièce à écrire
L'espoir ou la peur
Inquiétude, sérénité
L'angoisse de la page blanche
Ou l'envie légère
Joyeuse
Espiègle
De la griffonner

Si rien n'est écrit par avance
Le texte à venir puise dans l'effacé
Le papier
L'encre
Les mots
Tout

Tout
Vient des cendres laissées
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 21:37
     1. Sur la ligne Brisée

ligne-brisee.jpg

Jumelle de la lumière
L'harmonique des sphères
Fait larsen cosmique

De la masse compacte dite "matière"
Onde cosmique
Microcosmique
Onde sismique
Orgasmique
Onde pourtant , encore et saturée
Jusqu'à l'ivresse et la dissonance

La synchrone est brisée
Il n'est plus d'univers
L'absolue ligne du Temps s'est posée
L'espace d'un instant
A fracturé l'univoque
Repris son souffle inexistant

Et rayonné
Déchirée
En filoches isolées


     2. Tore

tore

Particules

En petits tas
Grains de sable
Ridicules
Grain de fables
Cherchent encore l'horloger
Le rouage grippé
Le ressort cassé
La raison de la lente chute
Et la raison de la Raison

Quand la pensée gigogne

Ne repose que sur elle-même
Elle s'avale tout entière
Se digère
Et tisserait presque une trame viable
A ce qui n'est qu'un leurre

     3. Noeud


noeud

Du
lait d'une vie ne reste que la surface
Aussi loin plonge la main
Aussi profond le bras
Ils disparaissent

Dedans est opaque
Mais offre sa hauteur
A la surface
Comment savoir alors
De la vie comme de la plaie :
Superficielles
Ou profondes ?


Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 18:33
Ma taupe modèle
Venue miner
Mon beau gazon
Devenu son
Gruyère troué

Ma taupe dopée
Ma taupe tétue :
Être piégée
Elle ne veut plus

Moi j'cours après
Pas très discret
Debout petit
Dans la galerie

Partout des flèches :
Des « vers  ici »
Des « vers là-bas »
Vers nulle part ?
Vers partout !
Ma taupe modèle
Farfouille la terre
Va vers les vers
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:09
Fredo Viola est un ...
un ...
Un quoi d'abord ?
Un touche à tout . Graphiste , vidéaste , chanteur , compositeur ..il mélange tout ça pour concocter de petites perles comme celle-ci ou comme cet hyper classique chant de noël ( de circonstance ) simple, efficace .

Pour en savoir plus, pour le découvrir,  son site bizarre fouillis et hyper inventif est ici .
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 10:29
"Les astres inclinent nos destinées, mais n'en décident pas , et [...] aussi fort, aussi mystérieusement, réglant notre vie, obéissant à des lois plus compliquées que les nôtres , est cet astre rouge qui palpite dans la nuit du corps, suspendu dans sa cage d'os et de chair ."

Marguerite Yourcenar , l'oeuvre au noir
Si vous n'avez jamais lu cette histoire de l'alchimiste Zénon , veinards que vous êtes , allez vite la découvrir !
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:37
Pour commencer , il m'a semblé "judicieux" de poster ce qui a servi de base au thème général de ce blog  .


Tapisserie natïve

Une oeuvre d'art,
C'est un monceau de cicatrices
Jean Lurçat

Fil de laine ou de coton
De l'amour en toile de fond
Fil de coton, brin de laine
De l'humour pour mise en scène
Naturel ou synthétiques
Des vies se mêlent et se quittent
Synthétiques ou naturel
Vivent sur une île, sous une aile
Barbelés ou corde à noeuds
Saisons gaies des jours heureux
Corde à noeuds et barbelés
D'autres saisons pour pleurer
Ficelle d'or ou voile de soie
Pour avancer , faire ses choix
Voile de soie ou ficelle d'or
Dilettante ou vie d'efforts
Fils de lin et toile de jute
Vies tissées jusqu'à la chute
Toiles de jute et fil de lin
Trame hétéroclite en mains
Sans regret jusqu'à la fin

Partager cet article
Repost0

Pages

...

Pour l'heure, il n'y a pas encore de Newsletter active parce que je viens seulement de mettre ce module en place .
Si vous vous inscrivez , vous n'aurez "que" les mises à jour .
Cependant , dès qu'il y aura  plusieurs inscrits  (  allez , on va dire 4 ou 5 , soyons réaliste) , je commencerai à en envoyer à un rythme hebdomadaire je pense .